Partagez|

Le bonjour d'Asthar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Dame des Ténèbres
avatar
Messages :
14

Date d'inscription :
22/02/2014

MessageSujet: Le bonjour d'Asthar Mer 19 Mar - 20:21

La  Démone serra les dents tandis que son insolent interlocuteur quittait les lieux de leur entretien. Astar... Il ne manquait pas de toupet ! L'audace avait beau plaire à Deirdre, l'impertinence avait plutôt tendance à lui échauffer le sang.

Faisant les cent pas dans ses appartements, on entendait les portes claquer et les talons marteler le sol. La Démone remuait ses papiers, farfouillant dans son secrétaire à la recherche du point de croix qui lui permettrait de confondre cet adversaire. Une maîtresse, un bâtard, un esclave... Nombreux étaient ceux sensibles de causer la perte du pernicieux démon. Il ne lui en fallait qu'un, un avec une minuscule information, une infime raison de faire pousser son dernier souffle à Astar.

Pourtant...malgré les papiers froissés, l'encre renversée, les tiroirs claqués, elle ne trouvait rien... Deirdre, irritée, jeta une pile de documents contre le mur. Figée, l’œil dur et acéré, la Dame démoniaque ressemblait à l'une de ces statues d'ange purificateur au seuil du purgatoire. Assombrie pas la colère et rendue taciturne par la réflexion l'habitant, Deirdre parcourut avec un calme inquiétant les couloirs de sa demeure. Elle ne sembla s'adoucir un peu que lorsque les rayons du soleil glissèrent sur sa peau au sortir de son domicile.

L'air de cette fin de matinée était doux mais un peu trop parfumé à son goût. La Démone éternua puis, dans un sourire qu'elle esquissa pour elle-même, entama une marche au hasard dans le but de délasser ses pensées.

Le calme était revenu dans son esprit, elle réfléchissait maintenant avec sang froid et aplomb. Mais au bout de la rue dans laquelle elle s'engageait, un détail attira son attention. Une flamme malicieuse alluma ses yeux paradoxalement clairs tandis qu'un sourire malin dévoilait ses dents. L'heure était à l'amusement...

Le hasard qui avait dirigé ses pas faisait bien les choses. La voilà qui lorgnait au travers d'une vitrine sur un jeune hybride travaillant dans l'un des nombreux commerces de son ennemi. Quelle proie de choix pour se lancer dans un de ses jeux favoris.

Au milieu-même des passants, la Démone laissa couler son pouvoir dans ses veines et emprunta le physique de l'être abhorré. Les importuns s'écartèrent sur son passage en chuchotant face à ce maléfice. Un ricanement aurait pu lui échapper face à cela. Pourquoi la reine des Démons devrait-elle se cacher pour faire montre de sa puissance ?

La métamorphose achevée, elle poussa la porte du magasin et étira le plus sournoisement possible ses lèvres démoniaques. La morphochangeuse déguisa sa voix et prononça ces mots :

« Bonjour, mon petit. »


Dernière édition par Deirdre Dragana le Ven 4 Avr - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le bonjour d'Asthar Dim 23 Mar - 19:08

- "Mon petit... ?"

C'était bien une première ça, tiens.
Debout au milieu du magasin, un chiot entre les bras, Kyösti coula un regard blasé dans la direction de la silhouette qui venait d'entrer. Et dire qu'il s'apprêtait à lui souhaiter la bienvenue, comme pour un client normal... Ce n'était pas comme s'il le considérait particulièrement bienvenu entre ces murs. Immobile tout en se demandant quand son tuteur allait finir par rentrer, il finit par changer d'expression, penchant la tête sur le côté.

- Tu as envoyé Edwin dans ta bâtisse depuis deux jours pour affaires,
rappela-t-il en calant la petite bestiole entre ses bras pour l'empêcher de s'agiter et courir vers le bonhomme. Si tu le cherches, il se trouvera probablement chez-toi.

La politesse s'était enfuie de son vocabulaire depuis quelques temps. Kyo n'avait pas la moindre idée de ce que pouvait en penser le démon, mais l'adolescence lui avait permis de comprendre au moins une chose : ce n'était pas la peine de se montrer courtois face à cet individu. Etant enfant, il avait toujours plus ou moins tâché de se tenir à carreaux. Aujourd'hui était une autre histoire. Le vouvoiement, les courbettes pour éviter d'aggraver son cas de futur esclave... à la trappe !

Il avait beau tenter de faire abstraction du démon qui se présentait, le jeune homme eut le mauvais pressentiment que ce dernier n'était pas venu pour son tuteur. Encore une tentative d'intimidation peut-être ? Une façon comme une autre de lui rappeler qu'il n'avait plus qu'à compter les jours avant de changer de lieu de résidence pour il ne savait où ?

Kyösti fit quelques pas vers l'un des parcs où la portée des chiots nouvellement nés se trouvait et y déposa le petit protégé qu'il tenait. Entre temps, le client qui se trouvait dans le fond du magasin pour choisir le hamster qui irait le mieux à sa fille, s'était frayé un chemin vers la sortie.

- Hé ! Attendez ! tenta Kyo pour le retenir.

Avec tout ça, il l'avait oublié. L'homme se contenta d'un bref "je repasserai" et franchit la porte sans attendre davantage. Asthar en imposait rien que par sa présence. Aucun client ne restait jamais, lorsqu'il se trouvait dans les parages. Il n'était pas inconnu dans le quartier et chacun savait se tenir en sa présence. Ses mauvais tours étaient légendaires...

- Bon... et si tu en venais au but ? J'ai du travail... marmonna Kyo en croisant les bras et en prenant appui contre l'encadrement de la porte du bureau d'Edwin.
Revenir en haut Aller en bas
Dame des Ténèbres
avatar
Messages :
14

Date d'inscription :
22/02/2014

MessageSujet: Re: Le bonjour d'Asthar Ven 4 Avr - 19:23

Quel irrespect... Ce petit hybride ne manquait pas d'air et de désagréabilité. La Démone déguisée retint un rire féminin qui prenait naissance dans sa gorge et le tourna en toux légère. Elle ne connaissait que peu Asthar. Ses habitudes, ses manies, même la moitié de ses employés lui étaient inconnues. Nul doute que son déguisement n'aurait pas fait long feu auprès des proches du démon mais ce jeunot était bien trop tentant. Crédule, sauvage, indompté peut-être ? Cela aurait été un crime de ne pas s'en amuser un peu.

« Allons, allons, tempéra la Dame. N'ai-je donc pas le droit d'aller dire bonjour à mon petit Kyösti ?

Sa voix s'était faite mielleuse. En parcourant distraitement la boutique des yeux, son regard démoniaque s'était arrêté sur le badge de demi-démon et un sourire avait de nouveau dévoilé ses dents. L'humain qui surgit pour sortir la renfrogna et une agressivité marquée assombrit ses yeux clairs. C'est crispée qu'elle laissa peser son mépris sur le pauvre homme et cracha sans ménagement un « Bon débarras ! » très deirdrien.

Quand la porte claqua, elle braqua de nouveau son regard sur le petit humanoïde. N'ayant pas perdu toute agressivité, l'aura que Deirdre demeurait ténébreuse. La question de l'animalier la fit sourire mais un tel sourire n'annonçait rien de bon avec elle, et certainement pas sous cette forme. Elle s'approcha doucement de l'Hybride et passa affectueusement une main dans ses cheveux en le dépassant. « Asthar » semblait faire le tour du propriétaire et sa voix chaude aurait pu glacer le sang d'un mort.

- Le travail, le but, ne te préoccupes pas de cela... Je viens te rappeler un bon souvenir.

Elle passa sa main sur une étagère comme elle le faisait quand elle inspectait le travail de ses esclaves et fut étonnée de trouver les lieux propres. La Démone tourna un visage presque admiratif sur le jeune homme, mais bon tout était relatif et l'admiration d'un démon de son rang plus qu'autre chose. Un esclave aussi méticuleux aurait été le bienvenue dans sa maison, peut-être pourrait-elle se le faire offrir par Asthar plus tard... Son index se posa sur le coin de ses lèvres pendant qu'un sourire amusé s'en emparait, comme chaque fois qu'une idée plaisante naissait dans son esprit.

- Je t'ai déjà parlé de Deirdre ? »

La question sonnait plus comme une déclaration. Souplement campée de manière féminine, à trois quart tournée vers Kyösti, la pose qu'elle avait adopté et qui seyait si bien son anatomie d'ordinaire devait tourner la stature de son ennemi en ridicule, passons. On se confiait facilement à son petit personnel, le nombre de secret qu'elle avait acquis en volant l'identité des maîtres auprès des esclaves le lui avait bien appris, mais peut-être qu'Asthar était aussi méfiante qu'elle et n'en faisait rien. Elle espérait par cette question tirer une réaction. Cette dernière serait de toutes les manière instructive.

Deirdre commença à tapoter son doigts contre la commissure de ses lèvres – signe d'impatience et d'excitation chez cette grande Dame. Le demi-démon lui avait tapé dans l’œil d'une certaine manière. Dans cette peau de maître elle pourrait suggérer qu'il lui appartiendrait bientôt sous sa véritable forme selon sa réaction et un frisson d'excitation la parcourait déjà. Ce genre de jeu avait réellement le pouvoir de la faire s'échapper de ses réflexions parfois lourdes ou monotones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le bonjour d'Asthar Sam 12 Avr - 14:35

Ce que pensa Kyo de l'agressivité bien visible de son interlocuteur ? Qu'il s'était levé du pied gauche, ou quelque-chose de ce genre. Le démon était pourtant très rarement énervé, mais, lorsque tel était le cas, tout le monde en prenait parfois pour son grade. Il aurait été pas mal qu'il attende de se trouver de meilleure humeur pour se rendre à l'animalerie...

Le jeune homme lui aurait bien fait remarquer qu'il venait de plus en plus "dire bonjour", mais s'en abstint aussi vite que possible. Mieux valait laisser tomber les remarques un peu trop impertinentes dans une situation comme celle-là. Aussi préféra-t-il le laisser faire le tour du magasin, bien qu'il ne s'attendit pas à le voir débouler devant lui pour... passer une main sur sa tête ? Woh là là, ça c'était complètement nouveau. D'habitude, il s'agissait simplement d'une cordialité toute hypocrite, mais là...

Une grimace dégoûtée s'afficha sur le visage de l'hybride, qui suivit le bonhomme des yeux sans trop comprendre le nouveau manège. S'il cherchait à lui faire peur, c'était presque réussi, même si ce n'était pas dans le sens où l'on pouvait le croire. Fort heureusement, ce ne fut que durant un instant. Observer le petit manège fut d'ailleurs tout aussi étrange.

- Deirdre... ? commença-t-il à la suite de la question posée.

Même sa voix était bizarre. Kyo aurait juré que l'ambiance de la pièce avait changé du tout au tout, par rapport à d'habitude. Il ne venait quand même pas lui annoncer quelque-chose qui n'allait pas lui plaire, n'est-ce pas ? C'est qu'il n'était pas encore très bien préparé à l'idée de fausser compagnie à cette vie dès aujourd'hui... En fin de compte, il aurait sans doute dû s'y préparer bien avant de recevoir cette visite : bien qu'il espérait qu'il ne s'agissait pas de LA visite.

C'était quoi cette pose ? Les traits de Kyösti passaient de l'incompréhension à l'envie de ne pas comprendre ce qu'il prenait à Asthar. Etait-il tombé sur la tête pendant son sommeil, avant de se lever du pied gauche, ou bien... ? Le v'là qui se tenait devant lui avec une allure de gonzesse. Il avait peut-être picolé ? Avec un tête et un boulot pareil, ça n'aurait pas été étonnant en fin de compte. Ah moins qu'il ne se moque de lui, tout simplement ?

- Tu veux parler de cette vieille sorcière qui vous gouverne, comme tu dis ?

Sa main se glissa dans la poche de son pantalon. C'était peut-être LA visite en fin de compte. Est-ce qu'il venait lui annoncer tout simplement qu'un changement brutal aurait lieu bientôt ? Sa mine se fit bientôt plus sombre qu'il ne l'aurait souhaité, trahissant une attention désormais rivée sur Asthar... et une main se resserrant sur la poignée d'un couteau toujours replié. Un espèce de sourire nerveux étira ses lèvres.

- Tu m'en as vaguement parlé... Pourquoi ?

Kyo ne savait pas vraiment s'il tenait à entendre la réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le bonjour d'Asthar

Revenir en haut Aller en bas

Le bonjour d'Asthar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'empire des dragons :: La ville de May :: La rue des Magasins :: Animalerie-
Sauter vers: